Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Même en 2020, les acheteurs se posent encore souvent la même question fondamentale : la montre ou la décoration ? Les complications avant les carats ou inversement ? Cependant, le marché est en train de changer et de rompre avec ces classifications. De plus en plus de bijoutiers et de marques de luxe tentent de se lancer sur le marché des montres, tandis que les clients des marques établies attendent non seulement des mouvements de haute qualité, mais aussi une décoration qui soit à la hauteur. Même les représentations rigides du passé sont en perte de vitesse. Les diamants, traditionnellement associés aux montres pour femme, se retrouvent désormais aussi sur la Daytonade Rolex, tandis que les femmes demandent de plus en plus de mouvements et de complications mécaniques. Cela apporte également un nouvel éclairage sur les marques de mode de luxe, car les clients ont souvent tendance à être sceptiques quant au passage de la bijouterie ou de la mode aux montres et craignent un manque d’expérience et de tradition. C’est pourquoi nous avons examiné de plus près certaines des plus grandes marques de mode qui sont également actives dans l’industrie horlogère.



Quelles sont les marques de mode de luxe qui convainquent dans l’industrie horlogère ?


Bvlgari : Luxe oblige

Bien que Bvlgari produise des montres depuis sa fondation en 1884, ce n’est qu’en 1918 que la société a présenté la première montre sertie de diamants de l’histoire. Dans les années 40, la marque a franchi une étape importante : la montre serpent Serpenti, qui fait plusieurs fois le tour du poignet avec une décoration élaborée et est devenue une icône dans l’industrie de la mode et de l’horlogerie – très similaire à la Turbogas Serpente des années 60. En 1970, Bvlgari s’est installé en Suisse pour se spécialiser dans l’horlogerie. La société a ensuite collaboré avec Gérald Genta, ce qui a donné naissance à la populaire Bvlgari Bvlgari. Les collections pour homme ont également été élargies et des collections telles que la Diagono et la Bvlgari Chronograph sont devenues des éléments importants de l’industrie horlogère suisse.


Montre Bvlgari Octo 102581 noire en acier avec bracelet en caoutchouc noir
BVLGARI OCTO 102581


Chanel : La révolution mécanique

Fondée en 1913 en tant que maison de couture féminine, Chanel s’est d’abord fait connaître par la confection d’une simple robe courte noire, également connue sous le nom de « petite robe noire », et d’un parfum – le célèbre « Chanel Nº 5 ». Depuis 1932, la société produit également des bijoux et, depuis 1987, des montres de luxe. Le premier modèle était la montre pour femme Première. Par la suite, Chanel a continué à se concentrer principalement sur des montres habillées à mouvement à quartz, avant d’ouvrir une manufacture à La Chaux-de-Fonds au cours du nouveau millénaire et de se spécialiser dans les mouvements mécaniques. La véritable percée dans l’industrie horlogère est venue avec la Chanel 12, le projet personnel de Jacques Helleu, qui a travaillé comme directeur artistique chez Chanel de 1987 à 2003. Helleu a conçu la J12 comme une montre de sport unisexe, ce qui a également contribué à son succès commercial. La haute horlogerie s’est intéressée à la J12 en raison de son utilisation de la céramique.


Chopard : Une tradition vivante

Lorsque Chopard a été fondé en 1860 par Louis-Ulysse Chopard dans la commune suisse de Sonvilier, la société produisait initialement des chronomètres et des montres de poche ultra plates de haute précision pour un usage quotidien. Depuis 1963, l’entreprise est dirigée par la famille allemande Scheufele, spécialisée dans la bijouterie et l’horlogerie. En 1996, Chopard lance sa propre manufacture à Fleurier, où de nouvelles collections et de nouveaux calibres sont conçus dans le respect de la philosophie de Louis-Ulysse Chopard. 108 employés produisent environ 3 000 montres L.U.C. par an, toutes certifiées COSC. La polyvalence de Chopard ressort de manière évidente dans la Mille Miglia, qui rend hommage à la course automobile italienne du même nom, et dans la Happy Sport, à la fois habillée et sportive, et qui perpétue la tradition de Chopard des célèbres diamants mobiles.


Montre Chopard Happy Sport 288515-9001 blanche avec boîtier en or rose et bracelet en caoutchouc blanc
CHOPARD HAPPY SPORT 288515-9001


Dior : Le « New Look » français

Quand on pense à Dior, le « New Look », qui a de nouveau élevé Paris au rang de capitale de la mode après la Seconde Guerre mondiale, est toujours l’élément le plus marquant. Les épaules étroites et la taille bien ajustée se retrouvent cependant aussi dans les collections de montres Dior. En 1975, la maison de couture lance sa première montre avec le modèle pour homme Black Moon et marque le début du partenariat avec le licencié Benedom de Meyrin. Bien que la société se soit d’abord concentrée sur les hommes avec la Lune Noire, elle a fini par se faire connaître pour ses montres féminines grâce à des collections comme La Parisienne et La D de Dior.


Gucci : Une automatique intemporelle

Gucci a fait ses débuts en confectionnant des sacs à main rapidement devenus iconiques. La société s’est également rapidement imposée comme une marque de luxe et n’a pas tardé à élargir son portefeuille avec des bijoux et des accessoires. À partir de 1967, elle a fait fabriquer des montres sous licence par la société suisse Severin Montres, jusqu’à ce qu’elle soit rachetée par Gucci en 1997 et rebaptisée Gucci Timepieces. Alors que le design et la décoration des montres de luxe sont réalisés en interne, les mouvements sont confiés aux fournisseurs ETA et Ronda. Les montres pour femme comme la Signoria et la G-Timeless se distinguent des autres collections et sont particulièrement appréciées des amateurs de montres.


Harry Winston : Complications royales

Les diamants sont l’essence même d’Harry Winston. Contrairement à certains joailliers qui se sont également essayés à la haute horlogerie, mais qui ne se sont pas trop intéressés à l’histoire et à la complexité des montres de luxe, Harry Winston séduit par la curiosité dont il fait preuve. L’entreprise est spécialisée dans les montres de luxe dans le segment de prix supérieur et compte de nombreuses maisons royales parmi ses clients les plus fidèles. Harry Winston fait officiellement partie du Swatch Group depuis 2013. Chaque modèle des collections telles que l’Histoire de Tourbillon ou la Ocean Tourbillon tentent de se surpasser en termes de complications. Diamants et technologie se rencontrent, notamment dans les modèles à calendrier perpétuel, dont la lunette est également ornée de diamants.


Montre Harry Winston Ocean Tourbillon Bigdate 400/MMTBD45R en or rose avec cadran squeletté et bracelet en cuir noir
HARRY WINSTON OCEAN TOURBILLON BIGDATE 400/MMTBD45R


Hermès : Les adorateurs de la lune qui ont le sens du style

Les montres de luxe ont toujours eu le même statut chez Hermès que l’activité principale qui, au début, consistait principalement en accessoires d’équitation, foulards et châles. Des années 30 aux années 50, Hermès a travaillé en étroite collaboration avec Universal Genève, avant d’ouvrir sa propre manufacture à Bienne dans les années 70. Aujourd’hui, la gamme comprend des montres à quartz comme la Cape Cod, ainsi que des modèles à complications comme l’Arceau l’heure de la lune, qui affiche les phases de la lune dans les hémisphères sud et nord. Mais Hermès reste également ouvert à de nouvelles orientations : en 2015, la société s’est associée à Apple pour unir la montre intelligente d’Apple et le design Hermès. D’autres fabricants de montres ont déjà montré qu’il était possible de combiner les montres intelligentes et la haute horlogerie.


Louis Vuitton : « La Fabrique du Pop »

Louis Vuitton est l’une des plus jeunes marques de mode à s’être lancée dans les montres de luxe d’elle-même. Ce n’est qu’en 2002 que la première montre de luxe de la société, la Tambour, a été lancée. Cependant, sous la direction de Michel Navas et d’Enrico Barbasini, directeurs de la manufacture et laboratoire d’idées « La Fabrique du Temps », la croissance s’intensifie. En 2009, Louis Vuitton a même lancé avec la Spin Time son premier calibre maison. Le duo a également présenté un design très particulier, qui apprivoise les couleurs vives dans des formes géométriques claires. Cela est particulièrement évident dans la collection Escale, qui affiche plusieurs fuseaux horaires simultanément. En 2019, la société a lancé la Tambour Spin Time Air pour marquer le 10e anniversaire de son calibre Spin Time.


Mouawad : Le luxe ultime

Beaucoup de personnes pensent souvent – à tort – que les bijoutiers et les marques de luxe sont exclusivement européens ou américains. Mouawad, en revanche, montre que l’on trouve aussi des experts en diamants dans le monde arabe. Dirigée par la quatrième génération de la famille Mouawad et déjà cinq fois récompensée par le record du monde Guinness, la marque a déjà fait plus que s’imposer dans le secteur de la bijouterie. Alain Mouawad a réussi à percer dans le secteur des montres de luxe, alliant l’innovation suisse à d’extraordinaires rêves de diamant. Les prix varient entre des modèles abordables tels que la Grande Ellipse Sport Ville avec la référence S2079 et l’une des montres les plus précieuses de notre gamme : la Grande Ellipse Chrono Monopoussoir Tourbillon, avec la référence 22211523.


Montre Grande Ellipse Chrono Monopoussoir Tourbillon 22211523 en or blanc serti de diamants de la marque de luxe Mouawad
MOUAWAD GRANDE ELLIPSE CHRONO MONOPOUSSOIR TOURBILLON 22211523


Tiffany & Co : Les rois de la collaboration sur des chemins solitaires

Si vous voulez être crédible sur le marché des montres de luxe, il est utile d’avoir travaillé avec les meilleurs du secteur. Tiffany & Co a noué un long partenariat avec Patek Philippe, qui remonte à 1854, lorsque Tiffany est devenu le premier revendeur officiel des montres Patek Philippe aux États-Unis. Les célèbres cadrans de Tiffany & Co. se retrouvent donc sur des modèles vintages de Patek Philippe et Rolex, par exemple. Au cours du XIXe siècle, l’entreprise est également devenue une marque de montres indépendante, avec des usines à Genève, des dépôts de brevet et de nombreuses récompenses internationales.

L’influence de Tiffany & Co. s’est encore accrue. À partir de 1853, l’entrée du magasin de New York est décorée avec l’une des premières horloges publiques de New York. C’était la seule façon pour de nombreux New-Yorkais de vérifier l’heure. L’horloge était portée par une statue d’Atlas et était connue sous le nom d’horloge Atlas. En 1995, Tiffany a lancé sa propre collection Atlas en l’honneur de cette horloge. La marque est également arrivée jusqu’au poignet d’un président américain, en offrant à Franklin D. Roosevelt une montre à calendrier en or. L’essence de Tiffany & Co. reste toutefois toujours New York et la société rend hommage au style de vie trépidant des habitants de la Grosse Pomme avec la collection CT60.


Versace : Méduse monte la garde

La tête de Méduse veille attentivement sur le plus jeune empire de cette liste. Versace a été fondé en 1978, et bien qu’elle soit la plus jeune entreprise de cette liste, elle s’est rapidement imposée dans le monde de la haute couture grâce aux créations ingénieuses et aux designs recherchés de Gianni et Donatella Versace. Depuis 1990, la maison de couture Versace a également misé sur le marché des montres de luxe, associant son design unique à des collections de montres habillées, comme la réf. VQI010015 de la collection Dylos ou la réf. 01AC1 de la collection DV. Depuis 2004, l’entreprise collabore avec le groupe Timex, qui est responsable de la conception, de la production et de la distribution des montres.