Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Le passionné de montres est bien conscient que chaque pièce d’horlogerie est le résultat d’innombrables pièces individuelles assemblées en plusieurs étapes par des maîtres mécaniciens. Les montres de première classe sont créées uniquement lorsque tous les éléments s’assemblent parfaitement. Il en va de même concernant l’harmonie entre le boîtier et le bracelet. Cet article vous fait découvrir l’univers des bracelets Gay Frères. Une entreprise qui était fournisseur de toutes les grandes marques horlogères du XXe siècle, qui semble aujourd’hui avoir disparu. Mais est-ce vraiment le cas ?

 

Comment les Bracelets Gay Frères ont fait leur place dans le monde de l’horlogerie


Du fabricant de Chaînes au Fabricant de Bracelets de Première Classe

Gay Frères a été fondée en 1835 par Jean-Pierre Gay et Gaspard Tissot. Au début, l’entreprise créait des bijoux ainsi que des chaînes pour les montres de poche. Bien que l‘histoire des montres-bracelets remonte loin dans le temps, elles n’étaient pas encore utilisées. L’ancienne activité de l’entreprise a conduit à son nom initial „Chainiste„, qui signifie „faiseur de chaîne„. Cependant, au début du XXe siècle, la montre-bracelet s’est établie et les entreprises qui fabriquaient les chaînes ont dû se réorienter pour ne pas devenir insignifiantes. Gay Frères a réussi a réussi une transition remarquable et a rapidement acquis Rolex en tant que nouveau client. Ce partenariat d’affaires s’est avéré crucial pour le fabricant, car de nombreux autres horlogers ont rapidement reconnu la nature unique des bracelets Gay Frères. A cette époque, il n’était pas de coutume pour les fabricants de montres de fournir les bracelets pour leurs montres. Au contraire, les bracelets étaient – souvent très chers – des extras.

 

À partir des années 1940, Gay Frères fournit quasiment toutes les grandes marques horlogères, dont Vacheron Constantin, Patek Philippe, Audemars Piguet et Zenith. L’entreprise a été particulièrement acclamée avec ses bracelets agréables pour les montres Royal Oak d’Audemars Piguet et les montres classiques El Primero de Zenith. Les grands horlogers appréciaient Gay Frères pour son savoir-faire dans la transformation de l’acier, entre autres choses. Les années 1970 marquent l’apogée de l’entreprise, qui reste en mains familiales et emploie plus de 500 personnes à son siège genevois.

 

Bracelet de l'Audemars Piguet Royal Oak sur fond sombreAUDEMARS PIGUET ROYAL OAK 15400ST.OO.1220ST.02

 

L’Investissement de Rolex pour l’Avenir


La transformation majeure a eu lieu lorsque Rolex a racheté Gay Frères en 1998. Les experts considèrent cette étape comme une intégration verticale clé dans l’histoire de Rolex. Fondée par Hans Wilsdorf, l’entreprise avait pour objectif de contrôler chaque étape de la production de ses propres montres afin d’en assurer la meilleure qualité.

 

Était-ce la fin de l’indépendance de Gay Frères? Pas du tout. En 2010, l’entreprise a été promue membre certifié par le Conseil Français de la Joaillerie Responsable (Responsible Jewellery Council). Le RJC s’engage à extraire et à traiter les pierres précieuses et l’or qui ne violent pas les droits de l’homme ou l’environnement. Pour de nombreux nouveaux clients potentiels aujourd’hui, c’est une question particulièrement importante avant d’acheter une montre. Plus que jamais, Gay Frères et Rolex prouvent qu’ils sont restés fidèles à leur engagement envers des méthodes de production et des produits d’avenir.

 

Les Designs qui ont fait la Popularité de Gay Frères


Quiconque envisage d’investir dans une montre ancienne ne s’intéresse pas seulement à l’apparence du cadran et à l’état du boîtier. Les collectionneurs de montres anciennes veulent acheter un ensemble harmonieux. Si un bracelet Gay Frères original est trouvé sur un modèle de montre vintage, cela indique que le garde-temps et le bracelet proviennent probablement de la même époque. Ce fabricant de bracelets était particulièrement célèbre pour trois de ses créations.

 

Le Bracelet Oyster

Tout comme une huître renferme sa précieuse perle, le bracelet Oyster est destiné à tenir la perle, ou plutôt la couronne sous la montre, au poignet de son propriétaire. Du moins, c’est l’explication fleurie de l’origine du nom “Oyster”. Ce bracelet est le résultat d’une collaboration entre Rolex et Gay Frères pendant la première moitiée du siècle dernier. C’est une des raison pour laquelle la Rolex Oyster est considérée comme une montre extrêmement robuste et polyvalente. Le bracelet Oyster se compose de trois maillons qui s’emboîtent les uns dans les autres. Le lien du milieu est plus grand que les deux liens extérieurs. Il est complété par une boucle déployante, qui permet un détachement et une fixation rapides. Une fois fermé, le bracelet repose solidement sur le poignet et ne peut pas se détacher tout seul.

 

Bracelet de la Rolex Air-King 116900 sur un fond noirROLEX AIR-KING 116900

 

Le Bracelet de Perles de Riz

Les maillons individuels de ce bracelet sont disposés comme des grains de riz. Ce modèle a été introduit dans les années 1940 et est l’un des modèles les plus populaires de Gay Frères. Les petites pièces fines rendent le bracelet plus mince et plus élégant. Cela a particulièrement séduit des entreprises telles que Longines et Patek Philippe, qui l’utilisaient pour embellir leurs montres vestimentaires. En particulier, ce bracelet confère un charme vintage aux montres classiques, ce qui peut même augmenter la valeur de votre montre de luxe d’occasion. Dans la boutique en ligne Watchmaster, vous trouverez la Chopard Happy Sport (Réf. 278236-3005) avec ce bracelet populaire.

 

Brracelet de la Chopard Happy Sport sur un fond noirCHOPARD HAPPY SPORT 278236-3005

 

Le Bracelet Bonklip

Bonklip est le nom d’une autre manufacture importante de montre-bracelet. Cependant, ce nom a été adopté pour nommer ce design de bracelet. Le bracelet Bonklip est aussi appelé bambou ou bracelet bambou. Ce style se compose de nombreux maillons simples qui sont maintenus ensemble par des sangles. Il y a un espace entre les maillons individuels dans lequel le fermoir du bracelet peut être accroché. Ainsi, la taille peut être adaptée confortablement aux poignets les plus différents, sans avoir à enlever l’horloge. Cette technique était à l’origine très populaire auprès des pilotes de la Royal Air Force, pour qui le bracelet Bonklip a été initialement développé. Après la Seconde Guerre mondiale, les fermoirs des bracelets se sont encore développés. La boucle déployante permettait d’adapter les bracelets à la taille du poignet et de les rendre plus sûrs car ils ne peuvent pas être libérés accidentellement. Le design emblématique utilisant les liens individuels a toutefois été conservé avec les modèles Breitling des années 1990, tels que la Breitling Antares 81970 et la Breitling Chronomat B13050.1.

 

Breitling Chronomat B13050.1 Armband mit schwarzem HintergrundBREITLING CHRONOMAT B13050.1