Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

La montre de pilote est une montre-bracelet classique – c’est une montre qui a été couronnée de succès ces 100 dernières années.

 

L’histoire des montres de pilote

La première montre de pilote fut développée en 1906 par le célèbre horloger parisien Louis Cartier en cadeau pour son ami, le pilote Alberto Santos-Dumont. La Cartier Santos, pionnière de l’aviation, a même pris part au premier vol à moteur public au monde et a acquis une renommée internationale. La montre élégante, qui est devenue plus tard une icône du monde des montres de luxe, ne peut plus être appelée aujourd’hui une simple montre d’aviateur. Elle ressemble plutôt à une montre habillée, à la mode. Elle se caractérise par son design angulaire et la flagrante présence de vis sur son bracelet et sa lunette. Elle a marqué un tournant non seulement dans l’histoire des montres de pilote, mais aussi en tant que montre-bracelet dans son ensemble: jusque-là, les montres de poche étaient les montres les plus populaires. Cependant elles n’étaient pas adaptées  pour piloter des avions.

 

Rolex GMT-Master II 116710 LN

 

D’autres fabricants de montres ont rapidement adapté l’idée de la montre de pilotes. Les deux guerres mondiales ayant provoqué la montée en flèche de la montre de pilote.

La montre a également trouvé faveur auprès de ceux qui n’entreront jamais dans un cockpit, mais qui apprécie le symbolisme de la montre. Elle était combinée avec des méthodes d’ingénierie les plus modernes de son époque et avec le mythe populaire de la haute technologie du début du XXe siècle. Le rêve de voler et le sentiment de liberté qui s’y associe ont rendu la montre du pilote attirante pour les non-pilotes. La montre de pilote a également remplacé l’idée de la montre comme simple élément décoratif et a permis l’apparition d’une nouvelle cible essentiellement masculine, axée sur la technique. Beaucoup de montres d’aviateur prennent leur origine en temps de guerre.  Le trafic aérien en développement du milieu des années 50 a donné à la montre de pilote un domaine d’application spécifique. La Breitling Navitimer de 1952, par exemple, était utile pour les calculs d’aviation grâce à sa lunette.

Déjà après la Première Guerre mondiale, les montres ont remplacé la plupart des tâches que les pilotes devaient accomplir pendant le vol. À l’époque, la montre de pilote restait utilisée pour remplacer des tâches bien précises. Grâce à d’autres fonctionnalités, la montre de pilote était utilisée pour la navigation astronomique, mais aussi pour un usage militaire. Elle était équipée pour des conditions climatiques et cinétiques extrêmes. Aujourd’hui, vous n’avez plus besoin de la montre de pilote en aéronautique. Néanmoins, elle est toujours fermement établie sur le marché des montres de luxe. En termes de fonction et de design, elle est toujours orientée vers ses prédécesseurs. Par conséquent, elle fait donc référence à une longue histoire. Les fabricants restent fidèles à certains critères de la montre de pilote classique, mais ils expérimentent également de nouveaux critères de conception et actualisent de temps en temps l’idée de la montre de pilote.

 

Qu’est ce qui fait de la montre de pilote une montre de pilote?

Fondamentalement, les caractéristiques importantes de la montre de pilote sont la facilité de manipulation et la lisibilité. La grande facilité d’utilisation reste encore la principale caractéristique des montres d’aviateur, certaines fonctionnalités ont été réduites au profit de l’apparence et pour une meilleure utilisation quotidienne. Les très longs bracelets, qui permettaient auparavant au pilote de pouvoir porter les montres sur leur veste, ne sont désormais plus indispensables. Même les boîtiers extrêmement volumineux, qui simplifiaient l’utilisation et la lisibilité, ne sont pratiquement plus utilisés.

 

Caractéristiques des montres de pilotes

En principe, les montres d’aviateurs ont un aspect robuste, sans fioriture. De plus, elles sont particulièrement résistantes aux chocs. La surface satinée et les cadrans noirs mates, autrefois censés empêcher les reflets, sont encore présents sur de nombreux modèles de nos jours. En outre, la couronne, particulièrement grande et maniable, qui permet de relever et remonter facilement la montre même avec des gants. C’est typique de la plupart des montres d’aviateur. Même l’iconique index zéro se retrouve dans de nombreuses montres de pilote. La bonne lisibilité même dans le noir garantissait à l’époque comme aujourd’hui un cadran, des aiguilles, des chiffres et l’index zéro très contrasté grâce à une masse lumineuse. En outre, le logo est souvent gardé discret. Les rivets en métal, autrefois utilisés pour attacher les bracelets en cuir et offrir un soutien optimal, sont également utilisés aujourd’hui comme accessoire sur des montres d’aviateur telles que le chronographe d’IWC Pilots 3740. Toujours en termes de fonctionnalité, les montres de tous les jours d’aujourd’hui ne sont en aucun cas inférieurs à leurs prédécesseurs: les montres de pilote possèdent des tachymètres ou d’autres outils pratiques et peuvent toujours résister aux conditions les plus difficiles.

 

Les montres de pilotes célèbres

Breitling Navitimer

Immédiatement après son apparition sur le marché en 1952, la Breitling Navitimer était considérée comme la montre d’aviation par excellence. L’organisation internationale des pilotes AOPA a même recommandé la Toolwatch comme une montre de pilote officielle. Ce qui est particulièrement remarquable, c’est la règle à calcul circulaire de sa lunette tournante, avec laquelle, par exemple, on peut calculer les taux de montée et de descente, la consommation de carburant ou les vitesses moyennes. Depuis quelques années maintenant, le célèbre calibre manufacture Breitling Navitimer 1 B01 est également installé sur la Navitimer, de sorte que la classique de la montre d’aviateur répond également aux normes les plus modernes.

 

Gros plan d'une Breitling Navitimer

 

Rolex GMT Master II

Au début des années 1950, Rolex a construit le GMT-Master pour le compte de la compagnie aérienne PanAm, sur laquelle deux fuseaux horaires peuvent être affichés simultanément. En plus de la lunette des heures réversible, elle a une aiguille indiquant le second fuseau horaire – idéale pour les voyageurs et les jetsetters. Conçue à l’origine pour être utilisée dans le cockpit, la montre a rapidement acquis de nombreux aficionados grâce à sa fonctionnalité et son aspect distinctif. Aujourd’hui, c’est une montre de luxe très populaire. En particulier, la GMT Master II introduit en 2007 avec sa lunette en céramique qui est considérée comme un développement de très haute qualité de sa version précédente.

 

Rolex GMT-Master II

 

IWC Big Pilot

IWC propose une gamme complète de montres d’aviateur emblématiques depuis 1936, depuis le lancement de sa première montre de pilote. La marque de luxe est célèbre pour sa ligne de montres du pilote. Une des icônes de la marque est la Big Pilot, qui, entre autres choses, possède un large boîtier et une grande couronne vissée. Cette montre est extrêmement proche de la montre du pilote historique.

 

Breitling Chronomat

L’un des best-sellers de la marque de montres de luxe Breitling est sans conteste la Chronomat. Déjà en 1941, elle était commercialisée et fut nommée d’après sa fonctionnalité principale, la règle à calcul de sa lunette. Ainsi, le nom est une combinaison des mots «chronographe» et «mathématiques» et a été maintenu à ce jour pour l’emblématiques montre de pilote. Aujourd’hui, la Chronomat est disponible dans une large gamme de cadrans, de bracelets et de différents matériaux, ce qui la rend extrêmement populaire chez de nombreux fans de montres.

 

Breitling Chronomat

 

Omega Speedmaster

En tant que première montre à être allée sur la lune, l’Omega Speedmaster a écrit une page de l’histoire aérienne. Officiellement désignée par la NASA comme étant adaptée aux voyages dans l’espace en 1965. Comme beaucoup de montres elle aussi à un surnom, la «Speedy» a acquis une grande réputation, qui se poursuit encore aujourd’hui. D’un autre côté, elle est toujours restée fidèle à son classique. Depuis son premier lancement en 1957, peu de choses ont changé. Les caractéristiques notables de la montre sont le remontage manuel de l’heure, car dans l’espace, un remontage automatique aurait manqué de son efficacité. D’autre part, le verre Hesalite, qui, contrairement au verre saphir, peut résister aux conditions de l’espace.

 

Omega Speedmaster