Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Qu’est-ce que la fête de la bière, le joli beagle de la bande dessinée Snoopy et le dernier empereur du Vietnam ont en commun avec l’armurier de la famille royale britannique? La réponse est simple : des montres de luxe rares en édition limitée. Dans ce qui suit, nous aimerions vous présenter une sélection des éditions spéciales peut-être les plus singulières et les plus rares du monde de la Haute Horlogerie.



Des montres rares et des éditions spéciales singulières


Peu importe qu’il s’agisse de voitures, de timbres, de sacs à main ou de montres de luxe. Les éditions limitées ont toujours un certain attrait en raison de leur nombre limité de pièces. Réjouissons-nous donc des différentes versions de montres traditionnelles, singulières et ludiques et profitons de leur exclusivité.


Hublot sous le signe de la fête de la bière de Munich

L’Allemagne est connue dans le monde entier pour ses voitures qui servent de références, ses bières de qualité et, avec elles, la fameuse fête de la bière (Oktoberfest). La fête traditionnelle de Munich attire année après année des flots de touristes du monde entier avec sa nourriture copieuse et son ambiance festive.

Cette célébration automnale de la place Theresienwiese, composée de chopes de bière, de cœurs en pain d’épices et de manèges, a incité la marque suisse de montres de luxe Hublot à lancer en 2017 une édition spéciale de la Hublot Big Bang, limitée à 100 pièces, en coopération avec le fabricant de chaussures allemand Meindl. Là où les boîtes de montres exceptionnelles ne suffisent plus, la Hublot Big Bang Bavaria entre en jeu. Elle peut se targuer d’être encore plus bavaroise que BMW et le château de Neuschwanstein réunis et a également été dévoilée dans le cadre de la fête de la bière. La Big Bang Bavaria est la première montre d’Hublot avec un boîtier en bronze. Fabriqué par Meindl spécialement pour cette version, le bracelet en cuir de cerf rugueux utilise également les décorations typiques des pantalons en cuir bavarois. Des têtes de cerf et des feuilles de chêne apportent la touche finale à cette édition spéciale. Cette montre Hublot bavaroise jouit d’un tatut de rareté absolue et se monnaye aujourd’hui à plus de 20 000 €.


Édition limitée Oktoberfest de la montre Hublot Big Bang Bavaria au design bavarois avec boîtier en bronze
HUBLOT BIG BANG BAVARIA (Photo: Hublot)


Fabricant de montres italien et fabricant d’armes britannique

Depuis 1814, James Purdey & Sons est une véritable institution en Grande-Bretagne, au même titre que les corgis, les majordomes et le thé de 17 h. L’armurier est un fournisseur de la famille royale britannique depuis le roi George III et est connu depuis sous le nom de « The King of Gunmaking ». Les armes et fusils de chasse de la maison Purdey sont des armes fines, élégantes et richement décorées, qui donnent immédiatement l’impression de la plus haute exclusivité et du luxe le plus pur. Ainsi, quand on se rappelle que Purdey est plus ancienne que les marques Bentley, Rolls-Royce et Rolex, il n’est guère surprenant que l’un des plus grands fabricants de montres de luxe ait développé une édition spéciale limitée en coopération avec cette marque britannique traditionnelle.

La Panerai Luminor Sealand for Purdey divise les Paneristi en deux camps. Au fond, cette édition spéciale n’est pas vraiment une nouveauté. Panerai asimplement monté le couvercle d’une montre de poche sur le boîtier et l’a orné. Ce qui été très courant sur les montres de poche pendant des siècles est considéré comme une rareté absolue sur les montres-bracelets. Depuis la première Luminor Sealand for Purdey en 2002, diverses autres versions de la Sealand sont apparues à ce jour. Il s’agit de versions « for Purdey », mais aussi de modèles avec des gravures en l’honneur de l’année chinoise du dragon, du chien ou du serpent.

Mais passons maintenant au caractère controversé de la Sealand for Purdey. Avec l’une des collections les plus récentes, Panerai ne propose plus seulement les décorations typiques des fusils de chasse avec des faisans, des canards ou des oiseaux de proie, mais une variante avec les « Big Five » d’Afrique, composés de buffles d’eau, d’éléphants, de rhinocéros, de lions et de léopards. Ces animaux ont toujours été la cible des chasseurs de gros gibier et sont désormais des espèces protégées. Mais ni Panerai ni Purdey ne prônent la chasse au gros gibier avec cette édition spéciale. Il s’agit simplement de montres magnifiquement décorées qui, en collaboration avec une entreprise britannique traditionnelle, sont censées nous rappeler le passé et mettre en valeur de manière impressionnante le talent artistique qui se cache derrière ces deux métiers. 


Recto et verso de la Panerai Luminor Sealand For Purdey PAM00152, une édition spéciale rare et limitée, avec une housse de protection gravée
PANERAI LUMINOR SEALAND FOR PURDEY PAM00152 (Photo: Panerai)


Si vous souhaitez vous procurer l’une de ces montres rares et singulières, vous pouvez soit consulter le site Internet Panerai pour les nouvelles éditions, soit regarder du côté du marché de l’occasion. Il faut s’attendre à des prix avoisinant les 20 000 € pour ces montres de 44 mm de diamètre sur un bracelet en cuir.


Une Rolex pour le dernier empereur

Pour de nombreux collectionneurs de montres, la conservation de la valeur est l’une des considérations les plus importantes lors de l’achat d’une montre de luxe. Être l’une des montres les plus chères du monde au moment du premier achat et des deux reventes suivantes n’est pas à la portée de n’importe quel modèle.

La montre qui a réussi cette prouesse n’est autre que la montre-bracelet du dernier empereur du Vietnam. Lors d’un séjour en Suisse en 1954, Sa Majesté Bao Dai aacheté ce qui était alors la montre la plus chère fabriquée par Rolex. Il s’agissait d’une Rolex Triple Calendar en or massif avec phase de lune, cadran noir profond, index en or pour les heures impaires et diamants taille brillant en guise d’index pour les heures paires. Il s’agit d’une production unique en son genre du géant suisse de l’horlogerie de luxe — et donc aussi l’une des rares éditions spéciales que Rolex ait développées.

Déjà le modèle le plus cher de la gamme Rolex au moment de l’achat, la Rolex Bao Dai, du nom de son premier acquéreur, a même atteint deux fois le record de la montre la plus chère du monde. Lorsqu’elle a été mise en vente aux enchères pour la première fois en 2002, elle a atteint un prix record de 340500 €. Lorsqu’elle a été remise en vente aux enchères en 2017, elle avait perdu le rang de montre la plus chère du monde au profit d’un chronographe Split Seconds avec la référence 4113. Elle a cependant retrouvé sa place en mai 2017 à la maison de vente aux enchères Phillips à New York, atteignant un total de 5060472 dollars (l’équivalent d’un peu plus de 4,5 millions d’euros), dans une bataille d’enchères passionnante entre dix enchérisseurs présents et trois enchérisseurs anonymes par téléphone.

La Rolex Bao Dai, considérée par les collectionneurs comme le Saint Graal de la Haute Horlogerie est ainsi redevenue la montre la plus chère du monde — du moins jusqu’à la vente aux enchères de la Paul Newman Daytona, qui s’est tenue près de six mois plus tard.


Snoopy édition spéciale de la Moonwatch

Lorsque le module de commandement de la mission Apollo 13 aatterri dans l’océan Pacifique le 17 avril 1970, le monde a poussé un soupir de soulagement. Les trois astronautes de la mission spatiale ont dû gérer l’explosion d’une des bonbonnes d’oxygène à 300000 kilomètres de la Terre et revenir sur Terre. Le légendaire appel radio « Houston, nous avons un problème! » est entré dans l’histoire.


Cadran avec application Snoopy d'une montre Omega Speedmaster 50th Anniversary Silver Snoopy Award 310.32.42.50.02.001
OMEGA SPEEDMASTER 50TH ANNIVERSARY SILVER SNOOPY AWARD 310.32.42.50.02.001 (Photo: Omega)


Pour éviter que les systèmes de survie ne soient endommagés, les hommes de la mission Apollo 13 ont coupé tous les consommateurs d’énergie — et avec eux, inévitablement, l’ordinateur qui a pris le relais de la gestion du temps pour les systèmes. Pour revenir sur Terre, le temps alloué à l’allumage du moteur devait être prévu pour être exactement de 14 secondes, avec une déviation minimale. C’est l’astronaute John « Jack » Swigert qui a réalisé cette prouesse grâce à son Omega Speedmaster Moonwatch, sauvant ainsi la vie de l’équipage. Pour cette réalisation, Omega a reçu le Silver Snoopy Award, l’une des plus hautes distinctions de la NASA. 

Omega a naturellement saisi l’occasion pour lancer une édition spéciale limitée de la Moonwatch. Jusqu’à présent, seules deux de ces éditions ont été produites, toutes deux avec le célèbre beagle de bande dessinée Snoopy sur le cadran et le dos du boîtier. Les deux versions ne sont désormais disponibles que sur le marché de l’occasion et coûtent entre 10000 et 21000 €, selon les modèles (réf. 3578.51.00 ou 311.32.42.30.04.003). Ces montres très rares prouvent qu’Omega n’a pas seulement l’œil pour les boîtes de montres spéciales, mais aussi pour les garde-temps inhabituels. Les modèles Moonwatch rappellent de manière ludique l’un des grands moments de l’histoire de l’humanité et, outre leur incontestable génie technique, ils impressionnent par leur exclusivité et leurs détails conçus avec amour, comme les 14 premières secondes spécialement marquées et la question « Que pourriez-vous faire en 14 secondes? » en dessous, ou une réplique du pin’s du Snoopy Award incorporée dans le fond du boîtier.


Fond de boîtier de la montre Omega Speedmaster 50th Anniversary Silver Snoopy Award 310.32.42.50.02.001 avec illustration de Snoopy
OMEGA SPEEDMASTER 50TH ANNIVERSARY SILVER SNOOPY AWARD 310.32.42.50.02.001 (Photo: Omega)


La fierté d’Audemars Piguet

Pourquoi se limiter à un seul pays alors qu’il y a tant de beaux pays dans le monde dont on peut être fier? C’est probablement ce à quoi a pensé le fabricant suisse de montres de luxe Audemars Piguet, qui exprime directement son affection à toute une série de nations. 

La collection Pride d’Audemars Piguet comprend jusqu’à présent les modèles « Pride of Russia », « Pride of Germany », « Pride of Siam », « Pride of Mexico », « Pride of China » et « Pride of Indonesia », pour n’en citer que quelques-uns. Les modèles de la famille Pride sont basés sur la Royal Oak et la Royal Oak Offshore. Ces deux chronographes sont modifiés dans certains détails en fonction du pays respectif et peuvent donc présenter des designs et des couleurs de cadran différents. Vous ne pouvez savoir quel pays est célébré avec la montre respective qu’en regardant le dos du boîtier. Vous y trouverez soit un fond de boîtier en verre saphir qui révèle l’ancre ornée des mots « Pride of ... », soit un fond de boîtier avec les armoiries ou une caractéristique particulière du pays concerné.

En particulier en période de bouleversements politiques et d’incertitude, il est important d’honorer les réalisations des autres pays et de désamorcer les conflits. Alors, pourquoi ne pas le faire avec un modèle Pride de votre choix?