Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Baselworld 2019

 

L’attente des passionnés de montres est grandissante ! Du 21 au 26 mars prochain, le salon annuel „Baselworld“, le plus important  et le plus grand salon de l’industrie horlogère, aura lieu en Suisse. Bien que cette année, il y aura quelques changements, nous pouvons encore attendre avec impatience les nouvelles de Rolex, Breitling, TAG Heuer, Patek Philippe et beaucoup d’autres.

Cependant, certains fabricants bien connus ne sont plus présents cette année. Pourquoi c’est ainsi? Quelles sont les marques concernées ? Qu’est-ce-que le Baselworld a à offrir cette année ? Nous décrivons tout dans cet article.

Baselworld2019 showcase copyright Baselworld 2019

Le développement du plus important salon de montres

 

Le salon Baselworld tel qu’on le connaît aujourd’hui n’a pas toujours été comme cela. Il est apparu pour la première fois, à Bâle (“Basel” en allemand) en Suisse, em 1917. A cette époque c’était un salon dédié aux bijoux et aux montres. Initialement, il y avait 29 producteurs de montres sur plus de 800 exposants, car le salon se concentrait sur les manufactures suisses. Ce n’est qu’en 1973 que le salon est baptisé „Foire Européenne des bijoux et des montres“. Le nombre d’exposants a donc grimpé significativement – mais aussi les visiteurs professionnels ont afflué sur le parc des expositions (60 000 en 1975). Onze en plus tard, le salon s’est ouvert aux producteurs non-Européens et s’est rapidement imposé comme la figure emblématique de l’industrie des montres de luxe.

 

En 2003, le salon devient officiellement  Baselworld et sera bientôt la plateforme la plus importante sur le marché des montres. Le nombre de visiteurs et d’exposants n’a cessé d’augmenter, jusqu’en 2015 avec 150 000 visiteurs et en 2016 avec 1 500 fabricants qui exposaient leurs talents. Cependant, une fois ces records atteints, le salon a connu un recul (plutôt marquant) du nombre de visiteurs, mais aussi d’exposants. Depuis 2017, le nombre de visiteurs professionnels est tombé à 106 000, et le nombre de visiteurs officiels n’a pas été publié. De 2017 à 2018 la moitié des exposants ont quitté le salon, il n’en restait donc que 650.

 

Les hôtes ont compris ce signal alarmant et ont décidé de moderniser le Baselworld 2018, pour montrer qu’ils ont appris de leurs erreurs. Par exemple la foire sera maintenant de d’une durée de 6 jours. En fait, le nombre d’exposants a diminué de moitié l’année dernière, seulement 650 entreprises présentent encore leurs produits et leurs nouveautés. Baselworld va, cette année encore, se limiter à 6 jours.

 

Baselworld 2019 Central Plaza copyright Baselworld 2019

Le départ de Swatch Group

 

Comme beaucoup d’autres marques,  le Groupe Swatch est connu pour ne pas participer au Baselworld cette année. Bien entendu, le groupe ne veut pas abandonner complètement le contact avec les clients de la foire et lance sa propre manifestation parallèle à Zurich, qui se déroulera du 19 au 26 mars. Le gros problème pour Baselworld: le Swatch Group est la maison mère de nombreuses marques de luxe suisses prestigieuses: Blancpain, Breguet, Glashütte Original, Hamilton, Longines et Omega n’y participeront pas non plus. Et ceci n’est qu’extrait du portefeuille de marques détenues par le groupe Swatch. D’après l’annonce du chef d’entreprise Nick Hayek, l’entreprise ne plus de raisons de se présenter à ce salon traditionnel de montre. Il est temps de changer, de plus, l’activité commerciale réelle ne vient plus toujours de ces salons. Même sans Baselworld, les marques de  Swatch Group sont connues partout dans le monde, mais à l’air de la digitalisation, les marques doivent se réorienter. En fin de compte, les coûts d’exposition élevés représentent un investissement annuel qui n’est plus rentable. La tendance est donc au contact direct avec les clients et aux boutiques propres qui permettent un conseil personnalisé et rapide.

Raymond Weil suit la décision du groupe Swatch. Déjà lors du dernier Baselworld, l’entreprise avait pensé à une sortie, avec la décision du Swatch Group, la décision a suivi pour les mêmes raisons.

 

Baselworld2019 showPlaza copyright Baselworld 2019

Ce qui attend le visiteur

 

L’absence des marques de Swatch Group n’apporte pas seulement des aspects négatifs. En effet, les visiteurs et les exposants sont susceptibles d’être séduits par des offres beaucoup plus attractives. Par exemple, des limites de prix pour la location de chambres ont été négociées avec les hôteliers locaux, car dans le passé, une nuitée à Bâle en même temps que la foire était extrêmement coûteuse. De plus, un séjour minimum était complètement interdit

Il y aura aussi beaucoup de changements au salon lui-même. Les organisateurs ont déjà développé un nouveau concept pendant l’été 2018. C’est ainsi que l’espace joaillerie, qui reste une partie importante du salon, s’est considérablement agrandi et déplacé, surtout dans la Halle 1.2. Ainsi, la zone des bijoux est beaucoup plus centrale et vous bénéficierez également d’un autre aimant pour les visiteurs : Le „Show Plaza“, une scène de 240°, se trouve en face. Dans le hall 1.1, il y aura de nombreuses offres de restauration, la zone s’appelle „The Loop“. Les maîtres horlogers indépendants seront aussi déplacés, et présenteront désormais leurs gardes-temps dans le Hall 1.0 Sud. Cette partie du salon n’a pas encore été utilisée comme showroom, mais de nouvelles idées créent également de nouveaux concepts. L’objectif est de renforcer le caractère événementiel, de communication et de marketing du salon. Comme Baselworld s’efforce chaque année d’être unique et surprenant, tous les nouveaux formats ont également été étroitement coordonnés avec les exposants.

 

Comment voient-ils le futur?

 

Aujourd’hui, rien ne peut être annoncé avec certitude à propos du développement de  Baselworld. Chaque année, les organisateurs “remuent ciel et terre” pour créer une expérience inégalée. Chaque année, le salon est différent, chaque année les exposants présentent des chefs-d’œuvre incroyables, des nouveautés et des facelifts de leurs créations.

Il est difficile d’évaluer aujourd’hui si et combien de fabricants suivront l’exemple de Swatch Group dans les années à venir. D’autre part, peu de fabricants connaissent leur participation à un salon plus de deux ans en avance.

Il y aura des nouvelles de 2020 à 2024: les hôtes et organisateurs de Baselworld et du SIHH se sont mis d’accord pour adapter les dates du salon les unes aux autres. Ceci est particulièrement intéressant pour les visiteurs professionnels qui viennent de loin. Si les deux événements les plus importants de l’industrie se succèdent, les bijoutiers et concessionnaires étrangers n’auront à se déplacer qu’une seule fois sur le long trajet. L’accord sera initialement valable jusqu’en 2024.

 

La source des rumeurs

 

Les passionnés et les experts de l’industrie disent que la nouvelle imprévisibilité de Rolex se poursuivra cette année. Les montres anti magnétiques sont actuellement en vogue et la Milgauss manque de nouveauté, c’est pourquoi elles 2019 serait un candidat approprié pour une nouvelle itération. La  GMT Master II, pourrait être revue avec le nouveau calibre 3235, qui semble déjà sûr et plus un problème de timing. Peut-être Rolex l’associe-t-elle à une adaptation du Submariner à 36 mm, de sorte qu’il peut également être porté pour les poignets étroits (et potentiellement comme montre pour dames). Il devient plus spéculatif avec la collection GMT Master II. Avec trois nouveaux modèles lancés l’an dernier, il semble logique que des changements y soient apportés cette année, comme l’intégration du nouveau calibre 3285 ou des variantes de lunette et de bracelet. Après que le Batman (en noir et bleu) est susceptible de déposer son masque, la série a également de la place pour un modèle bicolore. Beaucoup de collectionneurs rêvent même d’un GMT Master II Coca (Coke) avec une lunette noire et rouge.