Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Les légendaires et exigeantes 24 Heures du Mans sont l’une des plus anciennes compétitions automobiles de toute l’histoire du sport automobile. Chaque année apporte son lot de succès, défaites et accidents tragiques dans cette course d’endurance pour voitures de sport qui se déroule au Mans. Nous aimerions expliquer plus en détail ci-dessous où se situe exactement le lien entre la course de 24 Heures et les montres de luxe.



Les 24 Heures du Mans


Le Mans – un nom qui évoque pour beaucoup des images très vivantes. Qu’il s’agisse des passionnés de sport automobile, qui attendent chaque fois avec impatience le lancement de la course comme d’autres le font lors de la cérémonie des Oscars, ou des cinéphiles, qui se souviennent de scènes du célèbre film du même nom réalisé par et avec l’icône hollywoodienne Steve McQueen. La course de 24 Heures sur le circuit des 24 h au sud de la ville du Mans attire les gens comme par magie depuis sa première édition en 1923.


Montre TAG Heuer Grand Carrera CAV5115.BA0902 en acier avec cadran noir
TAG HEUER GRAND CARRERA CAV5115.BA0902


L’homme et la machine à l’épreuve

Organisée pour prouver la fiabilité et la résilience des véhicules, la course d’endurance du Mans, en plus des performances techniques, a malheureusement connu des accidents tragiques et même la plus grande catastrophe du sport automobile, lorsque la voiture du pilote français Pierre Levegh s’est précipitée dans la zone des spectateurs après une collision qui lui a non seulement coûté la vie, mais qui conduit à la mort de 83 autres personnes. Malgré cette tragédie, l’intérêt pour la course d’endurance n’a pas diminué et l’étape du Mans est devenue au fil du temps le point culminant de la saison du Championnat du monde des voitures de sport. Après l’interruption du Championnat du monde des voitures de sport de la FIA en 1992, il n’y a cependant pas eu d’autres courses semblables qui ont pu répondre aux exigences de l’AOC (Automobile Club de l’Ouest). 2012 a marqué la fin de cette période difficile et, avec l’accord de la FIA, l’AOC a créé le Championnat du monde d’endurance FIA, un championnat de course dans lequel les voitures concourent avec les mêmes spécifications techniques que lors des 24 Heures du Mans.


Le choc des titans

Le film « Le Mans 66 », sorti en 2019, traite de l’une des plus grandes rivalités jamais combattues sur l’asphalte. Nul autre qu’Enzo Ferrari lui-même dirigeait l’équipe de course de sa société automobile dans les années 60. Et Ferrari a dominé les principales courses. C’est à cette époque qu’Henry Ford a exprimé son intérêt pour le rachat du constructeur italien de voitures de luxe. Mais Enzo « Il Commendatore » Ferrari a décliné l’offre. Furieux, Ford donne l’ordre à ses ingénieurs de construire une voiture qui battra Ferrari au Mans et pourra l’humilier.

Ainsi naquit la Ford GT. Mais la voiture de sport américaine pur-sang n’a pas apporté satisfaction à ses constructeurs. Les premières tentatives ont toutes échoué. Ford était alors dans une impasse. C’est à ce moment-là que Carroll Shelby et Ken Miles sont entrés en scène. Le concepteur automobile Shelby et ancien pilote de course a réussi à développer un moteur en collaboration avec le pilote de course Miles, ce qui a permis à Ford de remporter en 1966 non seulement une simple victoire, mais une triple victoire. Les trois Ford GT ne se sont pas contentées de franchir la ligne d’arrivée, mais elles ont pris les première, deuxième et troisième places – bien devant leurs concurrentes de Maranello.



De la course automobile aux montres de luxe : Plus qu’une simple coïncidence


À première vue, les voitures et les montres n’ont pas grand-chose en commun. Mais à y regarder de plus près, les deux secteurs sont unis par la quête de la perfection et d’une amélioration constante. Ainsi, les vainqueurs des 24 Heures du Mans reçoivent une montre de luxe – pas moins que la populaire Rolex Cosmograph Daytona – en plus du trophée du vainqueur tant convoité, d’une bouteille de champagne magnum et d’une entrée dans les chroniques de course. Ce fait n’est pas surprenant, car lorsque les personnes et les matériaux repoussent leurs limites, l’entreprise genevoise n’est jamais très loin.


Montre Rolex Cosmograph Daytona 116500LN en acier avec cadran blanc
ROLEX DAYTONA 116500LN


Depuis 2001, Rolex est également le chronométreur officiel de la course d’endurance. Le nom du modèle que les coureurs reçoivent en guise de victoire célèbre la ville de Daytona Beach en Floride, sur la plage de sable fin de laquelle de nombreux records de vitesse ont été établis et battus dans les années 30. À l’époque, Rolex a équipé les pionniers de la grande vitesse de ses robustes chronographes sportifs, afin que les pilotes puissent suivre l’heure à tout moment. À la fin des années 50, le « Daytona International Speedway », l’un des circuits les plus rapides des États-Unis à l’époque, a été lancé. En 1966, les premières 24 Heures de Daytona ont été organisées.


Concurrentes de la Daytona : Les équipes de course de TAG Heuer, Chopard et Breitling

Rolex était déjà représenté à Daytona Beach en tant que chronométreur officiel et est également sponsor en titre de la course depuis 1992. Outre Rolex, d’autres fabricants de montres sont également actifs dans le domaine du sport automobile. Par exemple, TAG Heuer sponsorise non seulement des pilotes individuels et des équipes de course, mais aussi des courses entières. Tout comme Breitling et Chopard, la marque a également illustré son engagement dans la course et les sports automobiles à travers des modèles de montres très spéciaux. La Monaco de TAG Heuer est le résultat d’un concours visant à créer le premier chronographe automatique. En 2019, le modèle a fêté son 50e anniversaire. Par ailleurs, la TAG Heuer Carrera et la Rolex Daytona partagent une histoire commune et sont d’éternelles rivales.

Alors que les courses de Daytona et du Mans ont chaque année pour but de faire progresser la technologie automobile, la course automobile « Mille Miglia », par exemple, met à l’honneur les voitures de course vintages. Cette course d’époque était autrefois un rallye dans le nord de l’Italie, mais l’événement, qui a été relancé en 1977, sert maintenant à tester la fiabilité et la régularité des voitures historiques. Chopard a érigé un monument en hommage à cette course autrefois effrénée avec sa collection Mille Miglia.


Cadran noir totalisateur d'une montre Chopard Mille Miglia 168459-3001 au look de pilote de course
CHOPARD MILLE MIGLIA 168459-3001


Breitling exprime son attachement au sport automobile de manière plus directe et s’est associé au constructeur britannique de voitures de luxe Bentley au début des années 2000.  Lorsque Bentley a lancé la Continental GT, l’une des plus puissantes Gran Turismo au monde à l’époque, et l’a amenée sur la ligne de départ du Mans, Breitling a toujours été impliqué. Après que la Continental de Bentley ait dominé les 24 Heures dans les Pays de la Loire pendant plusieurs années consécutives, Breitling a lancé la Breitling Bentley Le Mans (réf. A22362) en l’honneur du constructeur automobile. En réalité, Breitling et Bentley ne partagent pas seulement cette édition spéciale ou le garde-temps analogique du tableau de bord des voitures de plus de 600 ch, mais aussi des collections entières de montres de luxe, comme la Breitling Bentley 6.75, la Breitling Bentley Flying B ou la Breitling Bentley Supersports.