Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Si l’on met de côté les montres à affichage numérique de l’heure, une montre sans aiguille est possible, mais cela n’a pas vraiment de sens. Car c’est précisément grâce à ces aiguilles que nous apprenons ce que nous attendons fondamentalement d’une montre : l’indication de l’heure. Le chemin a été long jusqu’à ce que les modèles à plusieurs aiguilles s’imposent enfin. Nous examinerons ci-après de plus près comment les aiguilles de montres se sont développées et quels types d’aiguilles de montres existent sur le marché.


  1. L’histoire de l’aiguille de montre
  2. La taille et la conception d’aiguilles
  3. Les montres à quatre aiguilles et plus
  4. Les types d’aiguilles de montres
  5. Le sens des aiguilles d’une montre
  6. Les plus grandes aiguilles de montres du monde


Comment l’aiguille de montre s’est développée


Deux en un

Les premières aiguilles de montre n’étaient, à proprement parler, que l’ombre d’elles-mêmes. Les cadrans solaires utilisés il y a 2 000 ans déjà (et jusqu’au XIXe siècle) avaient un style polaire qui était aligné parallèlement à l’axe de la Terre et qui projetait son ombre sur une zone à l’échelle. La forme de bâton caractéristique des aiguilles, que l’on retrouve déjà sur les premières tours d’horloge du XVe siècle, est dérivée de l’ombre en forme de flèche et du marquage des horloges à eau de l’Antiquité (appelées clepsydres). 

Les premières horloges étaient encore des modèles à une seule aiguille qui n’indiquaient que l’heure actuelle. Souvent, même les vieux cadrans solaires étaient utilisés pour régler les horloges mécaniques encore imprécises. 


Montre Meistersinger Phanero PH309 à une aiguille avec boîtier en acier inoxydable et cadran vert
MEISTERSINGER PHANERO PH309


Cet état de fait persista jusqu’à la fin du XVIIe siècle. Des améliorations considérables ont suivi avec l’invention du spiral par Christiaan Huygens et le perfectionnement du mouvement des aiguilles par Daniel Quare, qui a augmenté la précision des montres à tel point qu’une indication plus précise de l’heure est devenue possible avec une aiguille des minutes. Cependant, il faudra attendre le XVIIIe siècle pour que les modèles à deux aiguilles s’imposent. Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que jusqu’à la Renaissance, il était également courant que les aiguilles des heures soient plus longues que celles des minutes. 



La taille et la conception des aiguilles de montre


La taille des aiguilles varie selon le fabricant. Cependant, les proportions des aiguilles de montre sont largement basées sur le nombre d’or. Ainsi, l’aiguille des heures est idéalement plus courte d’un tiers que l’aiguille des minutes. Les aiguilles des secondes sont plus longues que les aiguilles des heures et des minutes et sont équilibrées par un petit poids à leur extrémité au milieu de la montre. Les aiguilles sont reliées au mouvement par le bâton principal et fixées par une plaque. Pour qu’elles puissent néanmoins se déplacer et être ajustées sans résistance sur le cadran, cette construction est dotée d’un certain jeu. 

Les aiguilles de montre de la plus haute qualité sont fabriquées en Suisse par Aiguilla (Bienne), Estima (Granges) et Universo (La Chaux-de-Fonds). Cependant, la finition des aiguilles fait partie de la signature des horlogers, qui donnent à leurs montres une grande valeur de reconnaissance grâce à des aiguilles et des décorations spéciales.



Montres-bracelets à quatre aiguilles ou plus


Même si, ces dernières années, certains fabricants de montres ont eu tendance à réintroduire sur le marché des modèles de montres à une seule aiguille, les modèles à deux et trois aiguilles se sont désormais imposés comme la norme. Cependant, il existe aussi des modèles à quatre aiguilles ou plus, comme les chronographes, qui nécessitent souvent des aiguilles supplémentaires pour les totalisateurs. Une quatrième aiguille est également populaire pour les montres GMT, qui utilisent l’aiguille GMT pour afficher un deuxième fuseau horaire. 


Montre Chronoswiss Kairos CH7522K à six aiguilles
CHRONOSWISS KAIROS CH7522K



Les différents types d’aiguilles de montre


Après que la montre-bracelet soit devenue un objet du quotidien à la portée de tous, le nombre de types d’aiguilles a naturellement augmenté. Bien qu’à un moment donné, près de 1 000 types d’aiguilles aient été proposés par certaines entreprises, les formes suivantes donnent un bon aperçu des formes d’aiguilles de montres qui existent.


L’aiguille bâton

Les aiguilles bâtons sont droites et offrent suffisamment d’espace pour un revêtement luminescent. On trouve souvent des aiguilles bâtons sur les modèles de montres sportives, qui, grâce à leur bonne lisibilité, sont un compagnon fiable à la maison et en déplacement. Un exemple est le classique d’Audemars Piguet, la Royal Oak, avec ses aiguilles bâtons classiques. À l’époque, elle a impressionné les experts et les critiques par son aspect épuré en acier inoxydable, qui est encore accentué par les aiguilles bâtons utilisées.


L’aiguille lance

Le nom d’aiguille lance ou d’aiguille lancette, provient de sa forme pointue, qui rappelle une petite lance. Si la pointe de l’aiguille est arrondie et s’apparente à une goutte, on parle aussi d’aiguille feuille. Ce design est souvent utilisé dans les montres de collection classiques, comme la 1815 d’A. Lange & Söhne


Cadran d'une montre A. Lange &Söhne 1815 221.025 avec aiguilles en forme de lancette
A. LANGE & SÖHNE 1815 221.025


L’aiguille losange

Une forme très similaire à l’aiguille lancette est décrite par est la forme dite losange. Dans ce cas, la partie la plus large de l’aiguille est située plus au centre et la forme générale rappelle celle d’un diamant allongé. L’IWC Pilots Chronograph dispose d’aiguilles de cette forme.


L’aiguille glaive

Les aiguilles glaives ont une base large et s’effilent continuellement jusqu’à la pointe. Comme les aiguilles lances, cette forme se retrouve principalement dans les montres de collection des marques de luxe comme la Clifton de Baume & Mercier.


L’aiguille Breguet

Abraham Louis Breguet est considéré comme l’un des plus importants horlogers de l’histoire. Les inventions de Breguet comprennent non seulement la première montre automatique, mais également la première montre-bracelet. Les aiguilles portant son nom ornent non seulement les montres Breguet, mais aussi le logo du fabricant. Leur forte valeur de reconnaissance tient à la petite pomme ou lune évidée distinctive dans la partie supérieure de l’aiguille.  


Cadran d'une montre Breguet Classique 3130 en or blanc avec aiguilles Breguet bleues
BREGUET CLASSIQUE 3130


Formes spéciales d’aiguilles de montres

Rolex a développé sa propre forme d’aiguille pour ses collections Submariner, Yacht-Master et Explorer. Comme ces montres ont été conçues pour des professions qui évoluent souvent dans l’obscurité, Rolex a voulu appliquer un matériau luminescent sur les aiguilles sur une surface particulièrement grande. Cependant, le problème était que la substance, qui était appliquée sous forme liquide à l’époque, risquait de se fissurer en séchant si elle était étalée sur une trop grande surface. Rolex a résolu ce problème en divisant la surface en petites sections. Cela a donné naissance à l’aiguille des heures caractéristique de Rolex, avec une zone circulaire au niveau de la pointe. En raison de sa division en Y, l’aiguille a rapidement reçu le nom d’aiguille Mercedes. Ce design a également été adopté par d’autres fabricants, car il permet de distinguer encore plus rapidement les aiguilles des heures et des minutes. 


Cadran noir d'une montre Rolex Explorer 214270 en acier inoxydable avec aiguilles Mercedes
ROLEX EXPLORER 214270


Mais les formes spéciales n’existent pas seulement dans les montres de la maison Rolex. Outre les formes des aiguilles cathédrale et Louis XV, plutôt rares, il existe bien sûr d’innombrables autres formes, qui ne peuvent pas toutes être présentées ici. Nous nous attachons à mentionner les formes les plus importantes et les plus courantes du marché. 



Une autre fonction des aiguilles de montre : le sens des aiguilles d’une montre


En plus de l’heure actuelle, les aiguilles d’une montre indiquent également la direction de l’heure. Aujourd’hui, nous considérons comme acquis le fait que les aiguilles se déplacent dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est pourquoi nous parlons aussi de sens horaire. Mais jusqu’au XVIe siècle, les montres pour les gauchers étaient tout aussi courantes que les modèles pour les droitiers. 

On suppose que la rotation dans le sens des aiguilles d’une montre a prévalu parce qu’elle correspondait à l’évolution de l’ombre dans les cadrans solaires de l’hémisphère nord. Comme le développement des montres s’est principalement déroulé dans cette partie du globe, ce sens de lecture de l’heure a également prévalu. D’ailleurs, on ne parle pas de « sens » parce qu’il est logique que les aiguilles de l’horloge tournent dans le sens des aiguilles d’une montre, mais parce que le mot « sens » signifiait à l’origine direction. Dans l’hémisphère sud, les aiguilles du cadran solaire tournent dans l’autre sens.



Les plus grandes aiguilles d’horloge du monde


Les plus grandes aiguilles d’horloges du monde se trouvent à La Mecque et ont été installées à l’hôtel Royal Clock Tower dans la plus grande tour d’horloge du monde, dont les dimensions extraordinaires sont à peine croyables. Les quatre cadrans, d’un fabuleux diamètre de 43 mètres chacun, comportent une aiguille des heures de 17 mètres et une aiguille des minutes de 23 mètres. Les aiguilles pèsent environ 7,5 tonnes chacune.



Plus de notre série « Zoom sur les composants d’une montre »