Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Certaines complications sont déjà tellement ancrées dans notre vie quotidienne que nous ne les remarquons même plus en tant que telles. L’indicateur de réserve de marche, ou en abrégé réserve de marche, est presque aussi élémentaire pour le cadran moderne d’une montre de luxe que l’indicateur de batterie de nos téléphones portables. Il permet de rappeler au porteur de remonter la montre afin de l’empêcher de s’arrêter. Apprenez-en plus sur les origines, le fonctionnement et les variations modernes de la réserve de puissance. 


  1. Qu’est-ce qu’une réserve de marche ?
  2. Origine de la réserve de marche
  3. Les montres automatiques ont-elles besoin d’une réserve de marche ?
  4. Variations de la réserve de marche
  5. Montres avec réserve de marche


Qu’est-ce qu’une réserve de marche ?


Les montres avec réserve de marche indiquent au porteur la quantité d’énergie restante avant que le mouvement ne doive être remonté. Si le porteur n’effectue pas le remontage, la montre s’arrête. La réserve de marche moyenne est de 35 à 48 h



Comment la réserve de marche a-t-elle vu le jour ?


La réserve de marche trouve son origine dans les chronomètres utilisés pour la navigation maritime. Le plus haut degré de précision était requis pour indiquer la latitude et de la longitude ; c’est pourquoi le ressort du chronomètre devait toujours être remonté. Ainsi, les chronomètres de marine ont été équipés d’un indicateur de réserve de marche qui indiquait quand le ressort devait être remonté. Avec une déviation de seulement 0,1 seconde par jour, ces chronomètres comptaient parmi les pièces les plus précises de l’époque. 


Les premières montres-bracelets avec réserve de marche

Le premier prototype de montre-bracelet avec une réserve de marche sur le cadran a été développé par Breguet en 1933. Cependant, ce n’est que dans les années 1950 que Jaeger-LeCoultre a proposé avec la Futurematic (et plus tard avec la Powermatic) les premières montres avec réserve de marche produites en série

La particularité de la Futurematic tenait dans le fait que la couronne était fixée au dos du boîtier et ne servait qu’à régler les aiguilles de la montre. L’approvisionnement en énergie, en revanche, était assuré exclusivement par l’énergie cinétique. Dès que la montre était posée, le calibre s’arrêtait. Il se remettait en marche lorsque la Futurematic était remise au poignet. La réserve de marche de ce modèle était encore très fonctionnelle et indiquait au porteur si la montre disposait encore de la réserve de marche standard de six heures

Avec la Powermatic, Jaeger-LeCoultre s’est finalement concentré entièrement sur la réserve de marche après que la complication ait été si bien accueillie avec la Futurematic. Alors que la réserve de marche était initialement utilisée principalement dans les montres de luxe du segment de prix supérieur, l’affichage pratique se retrouve désormais également dans les modèles d’entrée de gamme.


Montre Jaeger-LeCoultre Reverso Grande Date 8 Day Power Reserve Q3008420 240.8.15 avec boîtier en acier et bracelet en cuir brun
JAEGER-LECOULTRE REVERSO GRANDE DATE 8 DAY POWER RESERVE Q3008420 240.8.15



Les montres à mouvement automatique ont-elles besoin d’une réserve de marche ?


En termes simplifiés, l’indicateur de réserve de marche est relié au mécanisme de remontage par un système complexe de roues et d’engrenages et réagit dès que l’énergie lui est fournie. Dans la plupart des cas, la réserve de marche est mise en œuvre sous la forme d’un différentiel et possède un mécanisme rétrograde dans lequel l’aiguille de réserve de marche peut revenir à une position précédente (de départ). Par conséquent, la réserve de marche est aussi souvent mise en œuvre sous forme de demi-cercle sur le cadran.

Alors que la réserve de marche était à l’origine exclusivement destinée aux montres à remontage manuel, avec Jaeger-LeCoultre, elle est également installée dans les mouvements automatiques. Comme les montres automatiques sont également alimentées par le mouvement du poignet, une réserve de marche n’est pas nécessaire à proprement parler. Cependant, si la couronne des modèles automatiques n’a pas de résistance, l’indicateur de réserve de marche est un outil utile pour garder un œil sur la source d’énergie de la montre. Cependant, si l’aiguille tombe complètement à zéro, il n’y a pas lieu de paniquer. Il suffit de remettre l’heure et la date à zéro et de remonter la montre. 



Une créativité sans limites : variations de la réserve de marche


Il ne semble y avoir aucune limite quant au positionnement de la réserve de marche. La mise en œuvre classique consiste à utiliser une aiguille séparée placée de façon décentrée sur le côté du cadran et non reliée aux aiguilles principales de la montre. Toutefois, un tel affichage peut prendre plusieurs formes. Panerai, par exemple, propose sur certaines références de la Luminor 1950 une ligne de chiffres horizontale qui indique les jours restants. La légende du design Alain Silberstein a créé un modèle avec une réserve de marche tridimensionnelle pour MB&F avec sa Legacy Machine 1


Cadran noir avec indicateur de réserve de marche de 8 jours d'une montre Panerai Luminor 1950 PAM00233
PANERAI LUMINOR 1950 PAM00233


Les fabricants aiment donner libre cours à leur créativité, et ce surtout dans le segment de prix supérieur. Hublot a atteint de nouveaux sommets grâce à son partenariat avec Ferrari et a conçu avec la MP-05 un modèle à onze barillets, un tourbillon vertical flottant et une réserve de marche de 50 jours affichée sur un disque rotatif. Un autre chef-d’œuvre de la Haute Horologie est la U10 Tourbillon Lumière d’Angelus, dont la réserve de marche est logée dans une étroite fenêtre de visualisation sur le côté du boîtier et qui indique son état par une échelle de vide simple, mais raffinée. Blancpain livre une autre œuvre d’art horloger : sur le modèle L-Evolution Tourbillon Grande Date Réserve De Marche Sur Masse Oscillante, la réserve de marche a été placée sur le rotor lui-même. 


Cadran argent d'une montre Cartier Tortue W1542751 2688G avec réserve de marche à 6 heures
CARTIER TORTUE W1542751 2688G



Modèles de montres avec réserve de marche de Watchmaster



  • La Maurice Lacroix Masterpiece (Réf. MP7078-SS001-120 fait osciller l’indicateur de réserve de marche de sa propre aiguille entre 1 et 3 h sur le cadran. La réserve de marche indique le statut : de « haut » à 1 h à « bas » à 3 h. 

  • L’indicateur de réserve de marche de la TAG Heuer Grand Carrera (Réf. BA0902) a une conception complètement différente. À 9 h, il y a un indicateur vertical simple pour la réserve de marche restante, qui n’est ni marqué avec des mots ni avec des chiffres, mais qui ne comporte que des tirets. Tous ces marquages sont blancs, à l’exception du tiret le plus bas, de couleur rouge, qui indique au porteur qu’il est temps d’effectuer le remontage.  

  • La Cartier Tortue (Réf. W1542751 2688G) offre une des indications de réserve de marche les plus classiques à 6 h. Ce type d’indicateur de réserve de marche rappelle visuellement l’indicateur de vitesse d’une voiture et est l’une des façons les plus populaires d’afficher cette complication.

  • Un classique comme la Jaeger-LeCoultre Reverso Grande Date 8 Day Power Reserve (Réf. Q3008420 240.8.15) révèle déjà en son nom la complication qui se trouve sur le cadran. L’indicateur de réserve de marche éponyme figure dans le coin supérieur gauche, entre 10 et 11 h. 

  • Même le modèle star Patek Philippe Nautilus (Réf. 3710/1A-001) sait briller avec des indicateurs de réserve de marche et les présente avec une simplicité fascinante. L’indicateur de réserve de marche est légèrement décentré à la 59e minute - ce qui est rafraîchissant et atypique. 


Montre TAG Heuer Grand Carrera CAV5115.BA0902 en acier inoxydable avec indicateur de réserve de marche vertical sur un cadran noir
TAG HEUER GRAND CARRERA CAV5115.BA0902



Plus de notre série « Complications expliquées »