Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Omega Railmaster

Découvrez la Railmaster, l’un des modèles les plus historiques de chez Omega et qui défie des champs magnétiques allant jusqu’à 1 000 Gauss. La Railmaster est une montre pour les collectionneurs et tous ceux qui veulent le devenir.  Plus

Omega Railmaster
Vendez votre Railmaster

Vendez votre montre avec Watchmaster et obtenez 50% de plus que la moyenne du marché.

Vendre ma montre
3 Résultats Trier par :
Votre sélection : Omega Railmaster
Marques
  • Aucun résultat
  • Omega (123)
Séries
  • Aucun résultat
Produits
Prix
 - 
Offres du jour: Cette montre bénéficie d'un prix réduit. Notre offre limitée prend fin dans –‌–:–‌–:–‌–

Acheter des montres Railmaster neuves, vintage ou d’occasion


L'Omega Railmaster n’a pas eu le même parcours que son modèle frère, la Seamaster. Son design classique et son allure discrète ne l’ont pas fait apparaître dans les écrans de cinéma, ni même au poignet d’un super-espion. Le détenteur d’une Railmaster la porte principalement en raison de son histoire sous-estimée et non pour attirer l’attention. Elle fait figure d’outsider dans la trilogie Master d’Omega, ce qui enthousiasme encore plus ses admirateurs.

Dans l’offre Watchmaster, vous pouvez choisir parmi plusieurs modèles de la Railmaster : neufs, vintage et d’occasion certifiés. Une fois que vous avez trouvé le modèle de vos rêves, différentes options de paiement s’offrent à vous. Si vous préférez un paiement par versements échelonnés, vous pourrez décider de financer votre Omega Railmaster. Notre service clientèle se tient à votre disposition et se fera un plaisir de répondre à vos questions.


De la couronne au cadran : la valeur de la Railmaster réside dans les détails


Comme pour de nombreuses collections populaires, la valeur des montres Omega Railmaster réside dans les détails. Le boîtier antimagnétique a été conservé sur la plupart des modèles, bien que la nouvelle édition de la Railmaster de 2003 ne comporte pas cette caractéristique. Le cadran, avec ses quatre chiffres romains et les triangles typiques, a été décliné de différentes manières dans des versions spéciales, avant de revenir à ses origines pour son 60e anniversaire. Un autre point important est la couronne avec le petit symbole rappelant l’étoile de Mercedes dans le logo Omega. À l’instar de la Seamaster d’origine, la Railmaster ne disposait pas de couronne vissée. Au lieu de cela, à mesure que la pression augmentait, la couronne s’appuyait de plus en plus contre le joint. Le modèle 2003 possède à son tour une couronne qui peut être vissée vers l’intérieur.


Modèles et prix de l'Omega Railmaster


  • Profitez de chaque instant de manière détendue, décontractée et confiante avec une Omega Railmaster (réf. 220.12.40.20.01.001) au poignet. Cette Railmaster affiche un cadran rétro et un bracelet en tissu au look vintage très tendance, loin d’être démodé. Au contraire : pour 3 200 €, vous obtenez non seulement une montre qui surpasse de 15 fois l’anti-magnétisme de la Milgauss de chez Rolex, mais également un garde-temps de 2018 remarquable en très bon état, avec la boîte et les papiers d’origine.

  • La Railmaster (réf. 2503.52.00) affiche un style bien plus classique. Avec cette montre-bracelet, vous traverserez les tendances et prouverez que le style peut parfois s’acheter, pour seulement 2 800 €. Un boîtier en acier inoxydable de 39,2 mm avec un cadran noir et un fond transparent avec vue sur le mouvement automatique est complété ici par un bracelet en cuir brun avec boucle déployante.

  • Avec un diamètre de 49,2 mm, la Railmaster (réf. 2806.52.37) est beaucoup plus grande que les modèles précédents, mais elle épouse encore élégamment le poignet. Avec une petite trotteuse sur le cadran, une couture rouge à l’intérieur du bracelet en cuir noir et un fond en verre saphir sur le calibre à remontage manuel, ce modèle de 2009 affiche un prix de 3 150 €.

  • Avec son diamètre de 40 mm et son boîtier et bracelet en acier inoxydable, Omega propose avec la Railmaster (réf. 220.10.40.20.01.001) un concentré de polyvalence. Grâce à son calibre automatique et à son cadran au look rétro, ce modèle peut être porté au quotidien. Il ne comporte par contre pas d’affichage de la date. Certains modèles d’occasion peuvent être achetés pour seulement 3 500 €.

  • La Railmaster (réf. 2502.52.00) représente la quintessence de la discrétion. Boîtier et bracelet en acier inoxydable, mouvement automatique, cadran noir, aiguilles et index luminescents. Vous pouvez obtenir cette montre d’occasion à partir de 3 300 €.


L’histoire de l'Omega Railmaster, la montre des scientifiques et des ingénieurs


Comme ses modèles frères, la Seamaster et la Speedmaster, la Railmaster fait partie de la trilogie Master d’Omega, qui a établi de nouveaux standards en 1957. Alors que la Seamaster a révolutionné les montres de plongée et que la Speedmaster s’est imposée sur les pistes de course du monde entier, l'Omega Railmaster, portant le numéro de référence CK2914, a été conçue spécialement pour les ingénieurs électriques et les scientifiques. La Railmaster n’a rien à envier aux deux autres collections en ce qui concerne la technologie. Le détail le plus remarquable est la cage de Faraday, qui protège des champs magnétiques allant jusqu’à 1 000 Gauss. Une cage de Faraday est une enceinte fermée de tous les côtés, qui est constituée d’un conducteur électrique et qui a donc un effet de blindage. Pour produire cette cage, Omega a utilisé une plaque de fer doux au dos du boîtier et a épaissi le cadran (de l’épaisseur courante de 0,4 mm à 1 mm).

La raison de tout cela ? Les champs magnétiques peuvent être néfastes pour les montres. Cependant, les dommages réels qu’ils causent sont généralement surestimés. Les choses ne deviennent critiques pour les montres que lorsque les champs magnétiques s’en prennent à l’une des parties les plus fragiles et les plus importantes d’une montre : le balancier. Ils peuvent modifier la fréquence d’oscillation d’une montre, ce qui entraîne une perte de précision. Cela se traduit souvent par une perte de valeur conséquente, en particulier pour les montres de luxe.

Lorsque l'Omega Railmaster a été commercialisée, d’autres sociétés avaient déjà essayé de résoudre le problème du champ magnétique. Rolex avait lancé la Milgauss (Réf. 6541) en 1954, tandis que la IWC présentait la Ingenieur (Réf. 666). Omega a développé les premiers prototypes en 1952, lorsque la société a conçu une montre antimagnétique pour la Royal Air Force britannique, et a poursuivi avec une montre à destination du marché canadien, la Réf. 2777-2, qui est considérée comme le prédécesseur officiel de la Railmaster.


Éditions spéciales de la Railmaster


Aucune des collections Master d’Omega ne possède autant de modèles spéciaux intéressants que la Railmaster. Omega a lancé plusieurs modèles destinés à des professions très spécifiques et qui n’ont été produits que durant une courte période. Car comme la plupart des collectionneurs le savent, une montre avec une histoire intéressante et produite en faibles quantités représente généralement un très bon investissement.

  • Le premier de ces modèles est la Railmaster Railroad Official Standard, qui a été conçue au début des années 60 pour les conducteurs de train de la compagnie canadienne Canadien Pacifique. Les propriétés antimagnétiques sont restées, mais la conception s’est adaptée aux besoins de la profession. Le cadran de la Réf. ST 135.005 est entièrement blanc et les triangles emblématiques d’Omega, qui marquent les heures, ont été remplacés par des points noirs. Cependant, Omega a été poursuivie pour violation de brevet par le fabricant de montres Ball, spécialisé dans les montres de chemin de fer, et a finalement dû cesser la production. C’est ainsi qu’est née la première pièce de collection de la collection Railmaster. Comptez environ 2 300 € pour un modèle d’occasion.

  • L'Omega Seamaster Railmaster a été fabriquée exclusivement pour les forces aériennes pakistanaises. L’histoire est la suivante : à l’époque où l’Empire britannique contrôlait notamment l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh, tout ce qui concernait les chemins de fer était proscrit, car les conducteurs de train étaient considérés comme des serviteurs de l’Empire britannique. Ainsi, lorsque Omega a été chargé de concevoir des montres pour l’armée de l’air pakistanaise, cette dernière n’a pas souhaité que le nom de Railmaster figure sur le cadran. Omega est donc partie du modèle de la Railmaster, mais a utilisé le cadran d’une Seamaster. Les modèles de la Réf. 135004-63 sont extrêmement rares et sont disponibles à partir de 12 000 €.

  • Plus exclusive encore que le modèle précédent, la Railmaster Flightmaster a été conçue pour les forces aériennes péruviennes. La particularité de ce modèle est qu’il a été créé avant qu’Omega ne lance sa collection Flightmaster. Les modèles de la référence CK 2914 FAP sont commercialisés dans la même catégorie de prix que la Seamaster Railmaster, bien que les prix ne soient généralement que sur demande.

  • En 1963, la production de la Railmaster a été arrêtée une première fois. Cependant, lorsque Omega a présenté son échappement Co-Axial, la Railmaster a également été équipée de cet échappement lors de sa réédition en 2003. Le design a été conservé, à l’exception du fond transparent, mais les fonctions ont été élargies pour inclure un chronomètre. De façon surprenante, le boîtier antimagnétique a été retiré, ce qui reste une nouveauté dans la collection. La collection ne s’est pas vendue comme prévu et Omega l’a donc retirée du marché en 2012. Des modèles d’occasion de cette époque, comme la réf. 2802.52.37 ou la réf. 2512.52.00 sont déjà disponibles pour environ 3 000 €.

  • En 2017, la Railmaster a célébré sa deuxième renaissance. À Baselworld, Omega a dévoilé la Railmaster Édition limitée 60e anniversaire 220.10.38.20.01.002 dans le cadre de la réédition de la trilogie Master. Elle est limitée à 3 557 pièces et le diamètre et le design sont exactement identiques à celles de la Railmaster de 1957. Cependant, la nouvelle version est équipée d’un nouveau mouvement, le Calibre Omega 8806. Grâce au silicium qui a été incorporé dans l’échappement, il est jusqu’à 15 fois plus résistant aux champs magnétiques que l’original. Neuve, la montre coûte environ 5 500 €, tandis que les modèles d’occasion sont disponibles à partir de 3 200 €.



Autres collections intéressantes


  • Avec la Seamaster, Omega propose toute une collection de montres de plongée exceptionnelles. La Omega Seamaster 300M, en particulier, avec son design classique et son cadran avec le logo des vagues, s’est rapidement imposée aux poignets des stars et est notamment devenue le fidèle compagnon de James Bond. Elle a depuis été rééditée, entre autres, comme chronographe.

  • Si vous préférez la discrétion, dans un style plus classique, vous opterez pour une Omega De Ville. La De Ville est disponible avec des boîtiers en or rose, en or Sedna ou en acier inoxydable et peut être achetée avec diverses caractéristiques telles qu’un chronographe, un affichage de la date ou un calendrier de l’année.

  • Ce que l’on sait moins, c’est que Omega a également une longue tradition dans la fabrication de montres pour femme. Avec ses quatre cavaliers, deux à 3 h et deux à 9 h, et l’étoile d’or à 6 h, la Omega Constellation Ladies a rapidement fait ses marques au sein de l’offre Omega grâce à son identité visuelle. Les boîtiers en acier inoxydable ou en alliage d’ors sont très fins et disponibles en 22,5 mm. Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire scintiller la lunette de votre Constellation avec des pierres précieuses.

Abonnez-vous à notre newsletter