Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Tudor Prince Oysterdate

Avec la collection Prince Oysterdate, Tudor a réussi à reprendre le design du légendaire boîtier Oyster et à créer sa propre version. La Prince Oysterdate est toujours considérée aujourd’hui comme fonctionnelle, fiable et robuste et jouit d’une grande popularité grâce à son design.  Plus

Tudor Prince Oysterdate
Vendez votre Prince Oysterdate

Vendez votre montre avec Watchmaster et obtenez 50% de plus que la moyenne du marché.

Vendre ma montre
2 Résultats Trier par :
Votre sélection : Tudor Prince Oysterdate
Marques
  • Aucun résultat
  • Tudor (54)
Séries
  • Aucun résultat
Produits
Prix
 - 
Offres du jour: Cette montre bénéficie d'un prix réduit. Notre offre limitée prend fin dans –‌–:–‌–:–‌–

Acheter des Tudor Prince Oysterdate neuves, d’occasion et vintages


Avec la Prince Oysterdate, vous achetez le fruit d’une révolution horlogère


La Prince Oysterdate de Tudor fait généralement référence à toutes les montres Tudor à mouvement automatique, aux fonctions de date ainsi qu’au bracelet Oyster et est devenue célèbre notamment pour ses chronographes dits « Big Block ». Au début, la production de ces chronographes a nécessité le soutien de Rolex, mais Tudor a par la suite commencé à produire elle-même les pièces de la montre afin de se différencier de sa grande sœur et de développer son propre style.


Que renferme la Prince Oysterdate ?


Si vous regardez l’historique de la gamme Tudor, les nombreuses variations « Prince », « Oyster » et « Date » vous donneront le tournis. C’est pourquoi il est utile de préciser d’emblée à quoi correspond la Tudor Prince Oysterdate. Un petit voyage dans le temps est ici nécessaire.

Cela commence par l’association avec Rolex. Hans Wilsdorf, son fondateur, a toujours considéré Tudor comme l’alternative la moins chère à sa marque de prestige. Tudor avait accès aux mêmes matériaux et à la même technologie que Rolex, mais l’a fait connaître à un public plus large. En conséquence, nombre des premiers modèles ont été équipés du boîtier étanche Oyster et vendus sous le nom de Tudor Oyster. Chez Tudor, le terme « Oyster » fait donc généralement référence à l’utilisation du bracelet Rolex Oyster. En 1952, l’Oyster Prince a suivi et introduit le mouvement automatique développé par Rolex. Chez Tudor, l’ajout du substantif « Prince » est donc souvent synonyme d’automatique. La désignation « Date » est relativement explicite et est ajoutée aux montres Tudor avec fonction de date.

Combinez ces trois éléments et vous obtenez la Prince Oysterdate, une montre Tudor avec mouvement automatique et fonction de date sur un bracelet Oyster. Tudor a utilisé la Prince Oysterdate d’une part pour distinguer les modèles de la Submariner avec date, la réf. 7021 (1969) et la réf. 79090 (1989) du reste de la collection. Mais la Prince Oysterdate est devenue beaucoup plus célèbre en tant que chronographe dans la collection dite Big Block.


Prix de la Prince Oysterdate de Tudor


Combien coûte une montre Prince Oysterdate d’occasion ?


  • Pour un prix de 5 970 €, la Prince Oysterdate Big Block (Réf. 79180) est une montre en acier inoxydable de 40 mm de large avec des compteurs noirs à 6, 9 et 12 h, qui forment un contraste intéressant avec le cadran blanc. Un guichet de la date est situé à 3 h.

  • La Prince Oysterdate Big Block Exotic (Réf. 9430/0) est un chronographe avec une échelle des minutes qui évoque une roulette de casino. Elle possède un cadran dit « Exotic » et une lunette noire. Le prix d’occasion pour cette référence est de 14 200 €.

  • Un boîtier en acier inoxydable massif et un cadran Panda argenté brillant font de la Prince Oysterdate Chronograph (Réf. 79170) un véritable accroche-regard. Pour 7 350 €, vous pouvez obtenir un chronographe avec mouvement automatique à la fois sportif et élégant.

  • La Prince Oysterdate (Réf. 79280) impressionne également par son cadran Panda tout en contrastes. Vous pouvez acheter cette Prince Oysterdate d’occasion pour 5 820 € ou la financer à partir de 94 € par mois.

  • Avec la Prince Oysterdate (Réf. 73091), vous êtes fin prêt pour votre prochaine aventure. Ce modèle bicolore pour femme est étanche jusqu’à 200 m et a un boîtier discret de 33 mm. Vous pouvez acheter cette Prince Oysterdate d’occasion pour 2 130 €.



Les chronographes Tudor ont été introduits en 1970 avec un remontage manuel sous le nom d’Oysterdate et n’ont été proposés qu’à partir de 1977 avec un mouvement automatique, sous la désignation Prince Oysterdate. Le boîtier a dû être considérablement agrandi pour faire place au calibre ETA Valjoux 7750, qui a valu à la montre d’être surnommée par ses admirateurs « Big Block ». Le nouveau calibre a changé à la fois le nombre de compteurs ainsi que leur disposition. Le nouveau compteur d’heures a déplacé les compteurs vers le côté gauche du cadran. Visuellement, la collection des modèles 94XX était caractérisée par les compteurs décalés en plastique et le contraste élevé des cadrans noir et blanc. Ces cadrans sont également connus sous le nom de Panda (cadran blanc avec compteurs noirs) et de Panda inversé (cadran noir avec compteurs blancs).

En 1995, la Prince Oysterdate a bénéficié d’une mise à jour visuelle et technique avec la série 792XX. Le boîtier, autrefois quelque peu avant-gardiste en raison de ses caractéristiques marquantes, arbore maintenant des lignes plus douces. Au lieu du blanc d’origine, le cadran affiche une couleur argent brillant et contraste avec les compteurs de couleur crème. Avec les modèles 792XX, Tudor est également passé du plexiglas à l’aluminium au niveau de la lunette et au verre saphir en ce qui concerne le couvercle de boîtier. En plus de la couronne et du fond Rolex, le bracelet Oyster a été remplacé par un bracelet Jubilé pour se distinguer davantage de sa grande sœur. Ainsi, le terme « Oyster » a disparu du cadran et a été remplacé par le terme « Prince », ce qui a fait que les modèles sont connus sous l’appellation « Prince Date ». En 2000, la collection Big Block a été arrêtée.


Tiger Woods et les Tudor Tigers


De 1997 à 2002, le golfeur professionnel américain Tiger Woods a été l’ambassadeur officiel de la marque Tudor. La société a célébré cette collaboration avec les « Tudor Tigers », des montres qui affichent le prénom du golfeur sur leur cadran. Pour la Prince Oysterdate, il s’agit en particulier de la référence 79280, où le prénom de M. Woods se trouve sous le compteur à 12 h.



Autres collections Tudor intéressantes


  • Ce que l’on sait moins, c’est que Tudor et Rolex ont travaillé en même temps sur leur Submariner. Cependant, c’est Rolex qui a lancé son modèle en premier en 1953, et Tudor a suivi en 1954. Jusqu’en 1999, la Submariner de Tudor faisait partie intégrante du catalogue, avec plus de 20 modèles. Elle est encore aujourd’hui une collection vintage très recherchée.

  • L’esprit de la Submariner est toujours présent dans la collection Heritage Black Bay lancée en 2012, qui reprend les caractéristiques visuelles de la collection culte et les transpose au 21e siècle. La collection est ainsi rapidement devenue un best-seller. Depuis 2015, les modèles Heritage Black Bay sont par ailleurs de plus en plus équipés des calibres spécialement développés par Tudor.

  • La Pelagos a été introduite en 2012, en même temps que la Heritage Black Bay. Elle est étanche jusqu’à une profondeur de 500 mètres et est donc principalement destinée aux plongeurs professionnels.

  • En 2009, Tudor a subi une réorientation complète, qui a également marqué la fin des chronographes Prince Oysterdate. Ces derniers ont été remplacés par la Grantour, une montre de pilote de course avec chronographe, fruit de la collaboration de Tudor avec Porsche.

  • L’esprit sportif de la marque transparait également de manière évidente avec la North Flag, qui est un hommage au modèle qui a accompagné l’expédition dans le nord du Groenland en 1952.


Abonnez-vous à notre newsletter