Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Le monde des montres de luxe est un monde de perfection. Quelle montre est la plus précise ? Quelle est la plus grande étanchéité possible ? Et quel modèle est le plus précieux ? Chez Watchmaster cette place a été prise par la Grand Complications 5207P-001 de Patek Philippe. Dans son aspect impeccable, cette montre combine quelques-unes des complications les plus sophistiquées que l’horlogerie puisse offrir, rendant la maîtrise technique tangible. Cet article vous fera découvrir l’univers de la montre la plus exclusive disponible sur Watchmaster.


Qu’est ce qui distingue Grandes Complications ?

La fabrication de montres compliquées est le critère de mesure d’une entreprise. Ces modèles de montres sont le témoignage de l’habileté et de l’interaction entre le design et l’artisanatBien que leader incontesté dans ce segment, Patek Philippe relève sans cesse la barre, avec des modèles tels que la Henry Graves Supercomplication ou le Caliber 89 dans les montres artisanales les plus compliquées. Pour ces modèles, les experts horlogers parlent également de „chefs-d’œuvre, qui mettent l’horlogerie au niveau de l’art“. Outre l’excitation du potentiel intellectuel et technique, Patek Philippe attache toujours une grande importance à ne pas placer l’esprit d’innovation au-dessus du confort de port. Et chaque pièce des Grandes Complications est conçue pour répondre aux exigences techniques les plus élevées.


Patek Philippe Grand Complications Ref. 5207P-001

Ce chef-d’œuvre a été dévoilé pour la première fois à Baselworld en 2008, puis lancé en tant que successeur des Grand Complications Ref. 5016, qui jusqu’alors était considérée comme la montre phare de Patek PhilippeLa première chose que vous remarquez, c’est l’agencement de couleurs élégant du boîtier en platine avec le bracelet en alligator brun foncé cousu-main. Les flancs du boîtier sont ornés d’un relief imperturbable gravé à la main. Cette tonalité subtilement élégante est reprise par le cadran en or miel, qui donne une vue d’ensemble claire et une division symétrique au premier plan. Dans la partie supérieure se trouvent trois guichets de date, tandis que dans la partie inférieure, à 6 heures, les phases de lune, les secondes et les années bissextiles sont affichées. Sur le flanc gauche du boîtier se trouve un interrupteur pour la répétition. Un léger clic suffit pour le démarrer. Un processus simple pour l’utilisateur, mais dans le mouvement, l’une des complications les plus complexes est de faire son travail. En moins d’espace que sur une tête d’épingle, 250 pièces ont été installées. Ceux-ci ont été ajustés les uns aux autres en plusieurs semaines de travail très précis afin que les mouvements des roues, des leviers et des goupilles produisent un son exact lorsque les petits marteaux touchent les gongs. Même un „simple“ quart de répétition requiert toute l’attention des maîtres horlogers de Patek. La répétition minutes demande même trois fois plus d’efforts. Pour faire la distinction entre les minutes, les quarts d’heure et les heures complètes, il est possible que les gongs soient ajustés par flexion et limage exacts afin qu’ils sonnent dans différentes hauteurs. Dans le 5207P-001, l’heure est d’abord entendue avec une tonalité grave, puis les quarts par des doubles temps suivis de l’indication des minutes par la hauteur la plus élevée.

Chaque modèle est individuellement contrôlé et approuvé par le Président Thierry Stern avant sa sortie d’usine. Le quantième perpétuel instantané intégré n’est en rien inférieur à la sophistication du mécanisme de répétition. Cela signifie instantanément que toutes les parties de l’affichage de la date changent à minuit en quelques centièmes de seconde seulement. En comparaison, le modèle 5016 fonctionnait toujours avec un pointeur esclave et montre clairement l’effort de Patek Philippe pour développer régulièrement ses modèles.

La troisième complication, le tourbillon, irradie la quête de précision du Maître, pour laquelle Patek Philippe jouit d’une renommée mondiale. Le tourbillon est une merveille mécanique qui a été inventée par le Français Abraham Louis Breguet, pour assurer la précision des montres couchées dont la force gravitationnelle a un effet négatif sur la précision, si le point d’équilibre du balancier et du ressort ne sont pas au centre du balancier. Mais aussi dans les montres-bracelets, le tourbillon est devenu une complication appréciée et exclusive. Au dos de la montre, vous pouvez admirer l’interaction parfaite des différentes pièces. Ce qui fait de nouveau appel à la sensibilité esthétique de celui qui la porte.

Bien sûr, depuis son lancement, il y a eu des modèles encore plus compliqués, ou plus ornementaux, mais c’est ce qui rend les Grand Complications 5207P-001 si spéciales : c’est une pièce intemporelle et élégante, conforme à la philosophie d’entreprise de Patek Philippe des générations d’amateurs de montres ont apprécié cette montre à leur poignet. Le nombre limité de modèles produits fait de la 5207P-001 une pièce de collection très recherchée, dans laquelle l’occasion d’en acheter une est un événement en soi.