Gagnez une Rolex sur Watchmaster.com

Les termes chronomètre, chronographe et cosmographe sont omniprésents dans l’industrie horlogère. Mais que signifient-ils réellement et comment les distinguer les uns des autres ? Nous examinons ci-dessous leur signification et leur utilisation et expliquons les différences.  



Chronographe, chronomètre et cosmographe expliqué


Qu’est-ce qu’un chronomètre ?

Un chronomètre est une montre de très haute précision. Lorsqu’elle est testée pour ses propriétés de chronomètre, cette montre présente une déviation particulièrement faible en fonction de la position et de la température. Le contrôle de la précision d’une montre est généralement effectué par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres). Par conséquent, seules les montres dont la déviation quotidienne ne dépasse pas -4 à +6 secondes et qui ont réussi les 15 jours de test peuvent être désignées « chronomètres ». Après la réussite au test, les montres reçoivent un certificat de précision et peuvent désormais porter le nom de « chronomètre ». 

Les origines du chronomètre remontent aux expéditions maritimes de la fin du Moyen Âge. À cette époque, des montres précises étaient nécessaires pour déterminer avec précision la longitude en mer et ainsi pouvoir conserver l’orientation. En 1759, John Harrison aenfin présenté un chronomètre capable de déterminer la longitude avec précision.


Qu’entend-on par chronographe ?

Une montre est considérée comme un chronographe si elle possède une fonction d’arrêt supplémentaire qui peut être utilisée pour mesurer des périodes de temps. Il est important de faire la distinction entre le chronographe et le chronomètre, car le « chronomètre » n’est qu’un label de qualité pour la précision d’un garde-temps, et cela n’induit pas de présence de fonction d’arrêt. En 1816, le premier chronographe reconnu de l’histoire a été développé par Louis Moinet. Ce dernier nomme alors cet instrument « compteur de tierces ». Peu de temps après, en 1821, l’horloger Nicolas Mathieu Rieussec présente son invention pour le chronométrage sous le nom de « chronographe ». Aujourd’hui encore, Montblanc rend hommage à Rieussec et à son invention avec sa collection Nicolas Rieussec. Les chronographes d’aujourd’hui sont souvent reconnaissables à leurs cadrans distinctifs avec trois totalisateurs dans une construction Tri-Compax, par exemple à 3, 6 et 9 h, et les deux poussoirs à droite et à gauche de la couronne


Montre Breitling Navitimer 01 AB012012.BB02.447A avec cadran noir et trois totalisateurs blancsBREITLING NAVITIMER 01 AB012012.BB02.447A


L’un des fabricants les plus connus de chronographes certifiés chronomètres est le fabricant suisse Breitling. Des modèles tels que le Navitimer ou le Chronomat ont rencontré un franc succès dans l’aviation peu après leur lancement et sont rapidement devenus un instrument auxiliaire indispensable pour les pilotes. Avec des caractéristiques supplémentaires telles que l’échelle tachymétrique sur le bord de la lunette, ils ont pu être utilisés pour gérer rapidement et facilement des calculs complexes et d’importance vitale, même en pilotant. 


Que signifie le terme cosmographe ?

Le terme cosmographe est un néologisme créé par Rolex qui a été utilisé pour la première fois dans les années 1950 pour une montre avec une phase de lune et une fonction de calendrier, et qui est maintenant utilisé pour désigner les chronographes Daytona. L’horloger suisse a eu une influence déterminante sur l’histoire du chronométrage en créant la Cosmograph, un modèle qui se distingue de tous les autres chronographes, et pas seulement de par son nom. La Cosmograph Daytona est également connue sous le nom de « chronomètre superlatif », car elle présente une déviation de seulement ±2 secondes par jour. C’est pourquoi l’on trouve l’inscription « Superlative Chronometer Officially Certified » sur le cadran de la Daytona. 


Cadran panda d'une montre Rolex Cosmograph Daytona 116503 bicolore avec totalisateurs noirs
ROLEX DAYTONA 116503


À l’origine, la Rolex Cosmograph Daytona aété développée pour le sport automobile afin de réaliser des temps records, mais elle a rapidement connu une grande popularité en dehors des circuits de course. Certains modèles présentant des variations et des spécificités au niveau du cadran sont des raretés très recherchées sur le marché de l’horlogerie. Il est également intéressant de noter que l’une des montres les plus chères au monde est l’un de ces cosmographes. En 2017, la Paul Newman Daytona a atteint un prix record de 17 800 000 dollars lors d’une vente aux enchères. Son prix d’origine n’était que d’un peu moins de 200 dollars. La Daytona a clairement une aura qui lui est propre, ce qui est probablement dû en grande partie à sa désignation originale.